BlogGay - Rencontre gay géolocalisée sur PC et Smartphone ! - Cette semaine, nouveaux inscrits - Meetings between gay guys -  rencontres gay et lesbien francophonemeetings gay UKeventi gay in Italiagay ontmoetingen in het NederlandsEventos gay en Españaschwule in 

deutschlandasieOther

BlogGaychat avec des mecs de ta régionZONE DIAL france + 600.000 inscrits | BlogGayVOD 18+ | Rencontres gay & Men's dating |  Gay Vidéo On Demand | Gay WebCam | Suivre BlogGay sur Twitter - Follow on Twitter@BlogGay

Un Océanien à Paris

Et voilà, la voiture est chargée, tout y est entassé, des mois et des mois de vie quotidienne que je traîne derrière moi jusqu'à Paris. La route sous le crachin, ça promet!

Enfin arrivé à bon port, maintenant, faut tout vider et tout ranger! Il va m'aider, Il a de la place.

Après, il me faudra découvrir et apprendre Paris….
et y vivre :)

Album photos de Un_Oceanien_a_Paris

Home |   Profil |   Physique - Sexualité |   Stats |   Chat Gay

Le blog est décomposé en unités d'énonciation datées, appelés billets ou articles / The blog is broken up into dated units of stating, called tickets or articles Mes Billets/Articles

Titre du billet SIB's back...
Posté le mardi 07/07/2009 à 23h41 RSS signifie Really Simple Syndication


J'avais promis de vous prévenir, mais la panne du site m'en a empêché.

Il est revenu faire un tour par ici, le week end dernier.
En déplacement pour son pays en Italie et en Suisse, il s'est échappé un moment pour faire un saut à Paris et y retrouver tous ceux qu'il a laissés un soir de septembre dernier.

Arrivé de Genève samedi à 17 heures, il a oublié sa fatigue et entamé une espèce de course contre la montre, comme s'il voulait, en 48 heures, vivre un concentré de tout ce qu'il a connu durant son séjour à Paris.

Sur les chapeaux de roues, un resto ami où une grande tablée l'attendait, puis l'inévitable tournée des lieux fréquentés à l'époque, et même ceux ouverts depuis, comme le Freedj.

Ce n'est que vers midi que je l'ai vu rentrer, après une nuit courte certainement mais passée ailleurs qu'à la maison. Les retrouvailles continuaient…

Dimanche, grand beau temps, des rescapés de la veille et bien d'autres sont venus envahir maison et jardin. Le bbq s'est prolongé tard le soir, interrompu par la traditionnelle balade à la recherche des ragondins disparus.

Puis nouvelle tournée nocturne dans Paris, il faisait bon, le temps se prêtait aux flâneries au clair de lune, en particulier du côté des Tuileries, histoire de voir si rien n'avait changé. Je l'ai entendu rentrer vers 5 heures d'où un lever tardif et une rapide visite à ses anciens collègues de travail et à d'autres, venus au bureau pour gagner du temps. Le concentré de vie parisienne était terminé.

Il a ramené la voiture, la sienne devenue la mienne entre temps, fait ses bagages et il a fallu après prendre le chemin de Roissy où, une 2ème fois, je l'ai accompagné pour un retour définitif…
Le mauvais temps sur Londres et une alerte au colis suspect ont bien failli l'empêcher de partir! Mais plus de correspondance à Heatrow, il a passé 24 heures sur place, bêtement, seul.
Son avion vient de décoller enfin, il rentrera chez lui jeudi vers midi après stops à Bangkok, Sydney et Melbourne.

Ce week end très dense à tous points de vue a été réussi et a eu un petit air irréel qui fait que ce matin, je me demandai presque si je n'avais pas rêvé. Mais il y avait les bouteilles vides….et les sms de ceux qui, comme moi, étaient contents de leur week-end, en attendant le prochain retour…

Titre du billet L'Océanien a quitté Paris...
Posté le mercredi 17/09/2008 à 09h41 RSS signifie Really Simple Syndication


Je suis allé chercher SIB un soir de décembre 2006, tard, au RER. Il débarquait de l'écran de mon ordinateur…Je l'ai accompagné hier matin à Roissy.

Entre sa descente de l'escalier glauque et désert de la gare du RER et sa montée dans le tube transparent de l'aérogare 1, des mois de cohabitation, de voyages, de visites, de rencontres, des mois de vie en commun. Maintenant la maison est vide, la chambre déserte et nue.

Il me reste 5 malles à expédier à l'autre bout du monde, 5 malles pleines de tout ce qui faisait SIB. De la collection de Têtu à la rose, fanée maintenant, offerte un soir par V., de ses innombrables vêtements divers et variés aux bibelots qui ornaient sa chambre, 5 malles qu'il a fallu vider au dernier moment parce qu'il y avait oublié son passeport.
SIB a cessé d'alimenter ce blog en janvier dernier. Il avait trouvé un boulot de bureau et s'est fait ronger comme beaucoup par le rythme du travail quotidien. Il y avait donc moins à raconter et je pense aussi qu'il en avait perdu un peu le goût, dommage.

Il rejoint ses îles lointaines dont Ronan, SASLRP de Rlbreizhie, l'avait nommé ambassadeur….
Il y trouvera un job le 1er décembre et, en attendant, ses goûts des voyages l'auront conduit en Thaïlande, Cambodge, Laos, Vietnam et Australie.
Son pays natal est considéré comme le paradis terrestre, mais je sais que les distractions y sont rares et peut-être reprendre-t-il là bas la rédaction d'un nouveau blog, celui de l'Océanien rentré chez lui.

Et si, comme tous ceux qui lui ont fait la fête samedi dernier l'espèrent fortement, il revient faire un tour par ici, je vous préviendrai.
En attendant, je guette les e-mails.


Titre du billet Réveillon de la St Sylvestre à Annecy
Posté le dimanche 06/01/2008 à 00h23 RSS signifie Really Simple Syndication

:)

Titre du billet Vacances de neige à Argentière
Posté le jeudi 03/01/2008 à 20h24 RSS signifie Really Simple Syndication

Nous avons passé un très chouette séjour de ski dans cette vallée. Ma tante y possède un haut de chalet neuf, confortable et très fonctionnel: base de départ idéale pour dévaler les nombreux domaines alentours.

Nous avons laissé libre cours à notre amour de la glisse dès le lendemain, et pour les trois jours suivants. A 37€/journée pour les remontées, sans compter l'assurance, la location des skis et des chaussures, il n'était pas question de passer la journée au lit !

A nous les sommets du Bochard (2 800m) ou des Grands Montets (3 233m), au pied de l'Aiguille Verte et au dessus (de ce qui reste) du glacier d'Argentière. Un panorama magnifique car nous avons bénéficié d'une météo particulièrement clémente avec un grand ciel bleu bien dégagé et un beau soleil. Nous avons eu la chance de passer juste entre les jours blancs du 26 et du 30 décembre.

C'est sûr que des vacances en famille ne sont pas faites pour favoriser les rencontres, même si très souvent les jeunes saisonniers étaient bien mignons et que les nombreux étrangers (italiens, allemands, anglais, suisses, etc.) croisés dégageaient beaucoup de charme. J'ai donc rongé mon frein sur le plan sexuel, attendant de rentrer en région parisienne et ai profité d'un séjour sportif et nature. Du coup, nous avons passé nos soirées entre Hero Quest, Taboo, et lecture au coin du feu.

Ma sœurette et moi nous sommes bien amusés. Plus de six ans qu'elle n'était pas monté sur des skis, presqu'autant pour moi si je n'en avais fais sur le Lioran en début d'année, mais elle a pris plus d'assurance avec l'âge et s'est permis des descentes autrement qu'en chasse-neige.
Je ne l'ai même pas vu se casser une seule fois la figure, alors que moi je me suis payé une belle descente le nez dans la neige sur une rouge du domaine Brévent – Flégère !

Titre du billet Noël à Saint Cyr au Mont d'Or
Posté le jeudi 03/01/2008 à 19h49 RSS signifie Really Simple Syndication

C'est dans cette petite commune en périphérie du Grand Lyon que vivent depuis leur départ du Jura mes grands-parents paternels. Nous avons débarqué chez eux en début de soirée. Moment de retrouvailles familiales, suivi d'un dîner léger: assiettes d'huîtres, chamois en sauce, fromages et fruits.
Mes grands-parents, fatigués et malades, sont montés se coucher vers 20H30. Quant à nous, nous sommes montés à l'église du village pour la messe solennelle; après à celle-ci nous avons rejoints des cousins sur les pentes de la Croix Rousse, où nous avons réveillonné au champagne et au foie gras jusqu'à 1H.

Pour le jour de Noël, nous nous sommes retrouvés de manière traditionnelle entre nous. Mais nous étions moins nombreux que d'habitude, à 14 autour de la table, deux familles n'ayant pas fait le déplacement pour cette occasion. Au menu: saumon fumé, salade verte, dinde farcie, et toujours du chamois. Sans oublier le plateau de fromages savoyards et jurassiens, ainsi que les immanquables bûches glacées.

Après le repas, en fin d'après-midi, ça a été le moment tant attendu de l'échange de cadeaux. J'ai été gâté par ma famille avec une belle montre, un déodorant Eau Sauvage de chez Dior et une eau de toilette Kenzo pour Hommes. Mais aussi avec une lampe magma rouge design et un bracelet aux reflets noirs brillants très tendance.

Puis avec mes cousins, tous plus jeune que moi, nous avons entamé une série de jeux de société: Taboo, Loup Garou de Thiercelieux, etc. Avant de finir par nous séparer, chacun devant rentrer chez soi … ce n'est pas grave, nous nous reverrons dans 12 mois. Lol.

Juju, ma cousine Anneso et moi nous sommes retrouvés seuls avec nos grands-parents. Nous n'avons programmé notre départ de la maison familiale que le lendemain, afin de procéder au nettoyage et au rangement de celle-ci.

Une fois cela fait nous avons pris la route pour l'Arbresle, bourgade des Monts du Lyonnais, afin de rendre visite à une tante qui avait décliné l'invitation de Noël. Nous y avons pris le thé et des nouvelles de nos cousins; puis il a fallu partir, la nuit étant tombée.
D'autant plus que notre destination est maintenant Argentière: petit village alpin niché à quelques kilomètres au-dessus de Chamonix !

Où nous avons débarqué en milieu de soirée, après avoir fait le chemin d'une traite. Et quelle route !
Au sortir de Saint Romain de Popey, j'ai suivi les indications que me glissait Tom-tom … et qui nous ont conduit d'une départementale à une petite route sans nom, puis à un sentier cahoteux au milieu des champs avant d'aboutir sur une vraie piste de traverse perdue dans la forêt ! Les filles étaient loin d'être rassurées, et moi je me demandais bien où cela pouvait bien nous mener … jusqu'à ce que l'on retrouve une voie carrossable indiquant la direction de Villefranche sur Saône.
Mais le moment le plus épique de notre trajet fut sans conteste la traversée de la Dombes jusqu'à Ambérieu en Bugey ! J'ai déjà mené mon véhicule dans des conditions climatiques détestables: sous la neige, sous la pluie, dans la nuit ou enveloppé dans le brouillard. Mais là, c'était la première fois que je conduisais sans y voir à plus d'un mètre devant moi. Nous avions l'impression surnaturelle de voler car même le bitume disparaissait dans cette brume !! Et sans Tom-tom me permettant de visualiser le tracé de la route je crois bien que l'on aurait fini dans le fossé; même si je ne dépassais les 20Km/H dans cette purée de pois !!!
Enfin, le principal est que nous soyons finalement arrivés sains et saufs à destination.

[1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - > - >>]

Haut de page | Le contenu de ce blog est publié sous la seule responsabilité de son auteur Un_Oceanien_a_Paris | Copyright © 2017 BlogGay
Hébergement gratuit de blogs BlogGay.com | ZeGay | RebeuGay | BlogGayvod.com | Nous suivre sur Twitter | Signaler un abus