BlogGay - Rencontre gay géolocalisée sur PC et Smartphone ! - Cette semaine, nouveaux inscrits - Meetings between gay guys -  rencontres gay et lesbien francophonemeetings gay UKeventi gay in Italiagay ontmoetingen in het NederlandsEventos gay en Españaschwule in 

deutschlandasieOther

BlogGaychat avec des mecs de ta régionZONE DIAL france + 600.000 inscrits | BlogGayVOD 18+ | Rencontres gay & Men's dating |  Gay Vidéo On Demand | Gay WebCam | Suivre BlogGay sur Twitter - Follow on Twitter@BlogGay

SO RESISTERE A TUTTO , FUORCHè ALLE TENTAZIONI (O.Wilde)

Album photos de fabrizio

Home |   Profil |   Physique - Sexualité |   Stats |   Chat Gay

Ciao a tutti questo blog sarà editato un po' n francese e un po' in Italiano secondo l'argomento... ok?

Bonjour à tous mes visiteurs , ce blog sera èdité dans le deux langues selon l'interet des articles , pardonnez moi de maintenant pour mon français... Merci

Le blog est décomposé en unités d'énonciation datées, appelés billets ou articles / The blog is broken up into dated units of stating, called tickets or articles Mes Billets/Articles


Titre du billet MADONNA :
Posté le vendredi 20/10/2006 à 20h36 RSS signifie Really Simple Syndication

A surprise la Madone va publier une lettre d'explication (merci a absolument Madonna).
Dommage , car pour moi elle n'a pas ni a se justifier ni a s'expliquer , mais au moins c'est fait.

CHAPEAU

Titre du billet Non c'est pas l'amour
Posté le jeudi 19/10/2006 à 16h57 RSS signifie Really Simple Syndication

Matthew McConaughey and Lance Armstrong ont déclaré dans une interview sur DETAILS que:" non on n’est pas amoureux , on a essaye mais n'a pas marché. (QUOI???????) Ce n’est pas notre truc..." Et voilà..... À nous de croire ...ou pas...

Titre du billet Little Miss Sunshine
Posté le jeudi 19/10/2006 à 13h48 RSS signifie Really Simple Syndication

Synopsis
Une famille américaine classique où la petite fille décroche la sélection pour le concours de Little Miss Sunshine , mais il habitent très loin , donc pas histoire au moins…de partir toute le famille : un père en train de décrocher sa première édition d’un livre inutile sur l’art de réussir , un oncle suicidaire déçu da sa histoire d’amour avec un élève , un frère qui fait la grève de la parole pour montrer sa désapprobation à ses parents qui ne l'autorisent pas à entrer à l'école de pilotage, et le grand-père héroïnomane qui entraîne sa petite-fille Olive pour le concours de Little Miss et une mère que cherche en tout cas de gérer cette improbable ( ?) famille… Avec le mini van de famille donc il vont traverser l’Amerique pour le petit rêve de la fille.
Un film on-the-road à mourir de rire et émouvant, tendre te réaliste un portrait caustique de une Amérique que elle est vraiment là.
Toute la salle a applaudit à plusieurs reprises pendant le film tellement on est accro à l’histoire.
Si vous ne l’avez pas encore fait... Allez le voir


Titre du billet FIGHT AIDS MONACO
Posté le jeudi 19/10/2006 à 13h51 RSS signifie Really Simple Syndication



L’association Fight Aids Monaco est une association créée en 2004 et présidée par S.A.S la Princesse Stéphanie. La mission de Fight Aids Monaco ne se limite pas au soutien et à l’accompagnement des personnes séropositives au travers d’activités diverses, mais comprend également un rôle de prévention ainsi qu’une aide financière aux différents acteurs (recherche, structures médicales, associations partenaires…). Plus d'informations sur l'association ICI : http://www.monacosida.com/

Cette chanson dont KYO a signé la musique et les paroles est splendide! Bravo aux chanteurs (Kyo, Tété, Jennifer, Roch Voisine, Emma Daumas, Amel Bent, Bénabar, Anggun, M.Pokora, Leslie, Le Roi Soleil Emmanuel Moire, Corneille et Patrick Bruel)

Pour une fois ça va le coup de pas decharger la chanson, mais acheter directement le cd dans le bac.....
Une bonne action s'impose...

Titre du billet à Suivre .... armée - pacs -homo - honneur ....
Posté le mardi 17/10/2006 à 19h28 RSS signifie Really Simple Syndication

Le 21 mai 2006, il apprenait la mort brutale de son compagnon, avec lequel il s'était pacsé en 2001. David Poulain, 36 ans, était caporal-chef au 1er régiment parachutiste d'infanterie de marine (RPIMa) de Bayonne, intégré dans les forces spéciales françaises en Afghanistan. Ce jour-là, son véhicule, qui accompagnait une colonne de l'armée régulière afghane, a été pris en embuscade par des rebelles talibans. Il est mort vers 6 heures du matin, heure locale.

sur Liberation par Jean-Dominique Merchet

.L'armée embarassée par son premier veuf Pacsé

Le compagnon d'un officier mort au combat réclame des droits.

Il est le premier «veuf de guerre» de l'histoire militaire française. Le 20 mai, Alain Pujol a perdu son compagnon, le caporal-chef David Poulain, un membre des forces spéciales, tué au combat en Afghanistan. En couple depuis 1999, les deux hommes s'étaient pacsés en 2001. Or, le Pacs ne donne pas au conjoint survivant les mêmes droits qu'un mariage.

Civil, habitant à Toulouse, Alain Pujol est veuf, mais l'Etat lui refuse la pension et le capital décès auxquels il estime avoir droit. «Ce n'est pas une question d'argent. Je trouve que l'honneur d'un homme mort pour la France est bafoué. D'autant que lors des obsèques de David, la ministre de la Défense m'avait promis un traitement équitable», dit-il.

Erreur. La situation juridique de ce veuf de guerre est non seulement inédite mais complètement bancale. Après la mort de son compagnon, l'armée de terre lui remet son «Guide pour les familles de militaires décédés en activité de service». Il y découvre que les pacsés ont droit, comme les mariés, au versement d'un capital décès, équivalent à une année de solde brute, soit environ 19 000 euros dans le cas de David Poulain. Il en fait la demande. Problème : c'est faux, et l'armée reconnaît aujourd'hui son erreur du bout des lèvres. Alain Pujol essuie donc un premier refus, suivi d'autres pour l'allocation de trois mois de solde, la réversion de la pension de retraite ou le fonds de prévoyance. «Il s'agit d'obstacles administratifs, explique le porte-parole du ministère de la Défense, Jean-François Bureau. Depuis la loi sur le Pacs (1999) , les textes valables pour toute la fonction publique, civile et militaire, n'ont pas été adoptés.»
Pourtant, le ministère de la Défense a reconnu à Alain Pujol le droit à la réversion de la pension d'invalidité en vertu de la loi de finances 2006. Son avocat, Me Hubert Despax, se rue aussitôt dans la brèche : «Si la législation considère que l'assimilation du pacsé au conjoint est valable pour la pension d'invalidité, cela doit valoir pour toutes les prestations.» «C'est une première que l'on attendait depuis un moment. Au vu de la jurisprudence, à tous les coups on gagne !» se réjouit Alain Piriou, de l'association homosexuelle Inter-LGBT.
Blocage. Plusieurs requêtes en annulation ont été déposées au tribunal administratif de Toulouse avec l'approbation tacite de la ministre de la Défense. Devant le blocage de la situation, Michèle Alliot-Marie a écrit le 28 septembre à son collègue du Budget, Jean-François Copé, pour lui demander de «reconsidérer, à titre exceptionnel, la demande de monsieur Pujol».
D'abord quelque peu embarrassée par cette affaire, la communauté militaire se mobilise pour soutenir son premier veuf de guerre. Le conseil supérieur de la fonction militaire demande ainsi la «prise en compte du Pacs». La Mutuelle nationale militaire continue à considérer Alain Pujol comme un «conjoint». Des associations, comme l'Entraide parachutiste, lui ont accordé une aide de 2 000 euros. Et à la date de l'anniversaire de son compagnon, le 1er régiment parachutiste d'infanterie de marine (RPIMA) de Bayonne l'a invité à un barbecue, avec ses anciens camarades de retour d'Afghanistan. «Ce n'est pas une question d'homosexualité, explique Alain Pujol. C'est une affaire d'honneur.» Un mot qui plaît dans les casernes


Titre du billet AIDES
Posté le lundi 16/10/2006 à 21h20 RSS signifie Really Simple Syndication

extrait de CdP de campagne AIDES


Contribuer à la meilleure dignité des personnes séropositives est un lourd combat tant cette
dignité est aujourd’hui affectée par la chape de silence qui pèse sur les personnes touchées
par ce virus. Depuis toujours, il est établi que pour lutter contre l’épidémie il faut répondre
aux préoccupations immédiates d’accès à la prévention et aux soins, mais aussi dénoncer les
conditions de société rendant les personnes plus vulnérables face au VIH/sida et les influer.
« Nous vivons une « VIH-phobie » ou une « sidaphobie » dans notre intimité affective, dans
notre sexualité, dans notre intimité familiale, au travail ou avec certains soignants. Souvent,
il est invivable de vivre seul avec le VIH. Souvent, il est insupportable de porter seul son VIH.
Alors, si nous souhaitons le dire, nous devons le dire sans crainte d’un jugement, d’une
exclusion, et sans honte ni culpabilité. Si nous ne voulons pas le dire, nous devons pouvoir
décider de ne pas le dire et ne pas être contraints de le faire. »
Revendication lors des Etats Généraux des personnes touchées par le VIH/sida –
Novembre 2004
« Le préalable pour prendre soin de soi, c’est d’être dans la vie, pas dans la survie, c’est-àdire
d’avoir un toit et un minimum de revenus. La deuxième condition, c’est d’avoir ou de
retrouver de l’intérêt pour un corps attaqué par les effets indésirables des traitements, de
garder le droit de sentir belle ou beau. La troisième condition, c’est d’avoir le moral. Pour
avoir le moral, nous avons besoin de pouvoir faire des projets professionnels, familiaux, de
garder l’envie d’activités, de retrouver une vision positive et pas seulement séropositive. »
Revendication lors des Etats Généraux des personnes touchées par le VIH/sida –
Novembre 2004
« L’expérience a montré qu’il n’y avait pas de changement dans la vie des personnes
touchées par le VIH/sida si elles ne sont pas là pour dire la direction dans laquelle notre
société doit bouger ». Christian Saout, Président de AIDES, discours d’ouverture des Etats
Généraux des personnes touchées par le VIH/sida – Paris - novembre 2004
Il émerge des multiples espaces de paroles ouverts dans AIDES un besoin fondamental pour
les personnes séropositives de pouvoir parler de leur maladie, dans la sphère privée comme
dans la sphère publique, sans risquer d’être stigmatisées ni rejetées par les proches et/ou la
société.
C’est pour ces raisons que AIDES a souhaité que sa nouvelle campagne de
sensibilisation porte un message de tolérance vis à vis des personnes
séropositives et de questionnement pour chacun quant à son respect de l’autre.
Et grâce au travail de l’agence TBWAParis et à l’engagement de personnalités
(Johnny Hallyday, Jean-Pierre Foucault, Claire Chazal, Muriel Robin, Laurent
Ruquier, Cauet, Didier Drogba) à nos côtés, la campagne « C’est le sida qu’il faut
exclure, pas les séropositifs » a pu voir le jour et sera lancée fin octobre.

Le site: www.aides.org
Titre du billet AZIS & ....
Posté le lundi 16/10/2006 à 20h09 RSS signifie Really Simple Syndication

Azis, chanteur bulgare très actif dans son pays contre toutes les formes de discrimination contre les homos, on peut dire que quand même on n’a pas ni en Italie ni en France un chanteur que il peut oser avec la même salle et la même affluence un spectacle comme ça!!!


Azis è un cantante bulgaro molto attivo nel suo paese contro tuttte le forme di discriminazioni contro gli omosessuali.
Al di là di tutto possiamo affermare che nè in Italia nè in Francia , paesi che si considerano “avanti”, non abbiamo un cantante che osi in una sala come questa e davanti ad un pubblico così numeroso , uno spettacolo come questo



Titre du billet DESPERATE HOUSEWIVES - SEASON 3
Posté le dimanche 15/10/2006 à 22h59 RSS signifie Really Simple Syndication

Desperate nouveautés pour la troisième saison, arrive le neveu de Edie, s’appellera Austin il aura dix-huit ans et un faible pour la fille de Susan, il sera joué par l’acteur Josh Henderson.


 Disperate novità pr la terza stagione del grandissimo successo televisivo, arriva il nipote di Edie , si chiamerà Austin , 18enne che avrà una storia con la figlia di Susan. È interpretato dal 25enne Josh Henderson.... woooooooooooooooooowww



Titre du billet l'homme de sa vie
Posté le dimanche 15/10/2006 à 22h29 RSS signifie Really Simple Syndication

Zabou Breitman réalise esthétiquement un beau film, rien à dire là-dessus, mais peu à peu on se perd dans toutes ces allégories visuelles Alors que chaque acteur est parfait (Campan formidable, Drucker éblouissante, Berling très juste), quelque chose empêche l’émotion de jaillir de la quasi perfection des plans. Le film se veut être une réflexion sur l'Amour et les rapports humain : l'idée n'est pas mauvaise mais la réflexion n'étant pas poussée (pour ne pas dire avortée), on s'ennuie ferme, aucune plan de film pour repérer une quelque thématique homosexuel, si ce film il devait être un œuvre comme ça, "Brokenback mountain" comme on peut l’évaluer ? Très déçu. Dommage parce que l’idée elle était pas mal, je m’attendais plus un remake ou un rapprochement à « Making Love » un film très vieux mais jamais égalée jusqu’à aujourd’hui sur cet argument.
Titre du billet ANNA MARCHESINI
Posté le samedi 14/10/2006 à 18h47 RSS signifie Really Simple Syndication

un' attrice la cui verve comica è e rimane Unica..
Anna , dove sei???



Titre du billet les AMAZONES
Posté le samedi 14/10/2006 à 18h48 RSS signifie Really Simple Syndication

Histoire : Martine, une femme de 40 ans, toute en rondeur, vient de se séparer d'avec son mari. Ce dernier lui préfère une jeune femme de 22 ans. elle tient le coup grâce à l'aide de l'un de ses jeunes voisins, Loïc, un étudiant homosexuel, mais surtout grâce à son amie Micky. Un soir alors qu'elles s'apprêtent à passer la soirée ensemble, Annie, une exubérante quinquagénaire, débarque avec ses valises, elle a été renvoyé du Club Méditerranée. Ces trois amies d'enfance décident alors de vivre ensemble...
C'est le bonheur ! Elles revivent leur adolescence dans cet appartement rebaptisé " la roulotte des Amazones "jusqu’au moment où débarque Guillaume pour les vacances. C’est le fils d'une vieille copine, beau garçon et convalescent de fiançailles ratées. Il va vite devenir la proie d’un safari " d'invendues " faisant voler en éclat les bonnes résolutions des Amazones... sous l'oeil goguenard de Loïc le petit voisin.


personellement , je l'ai vu trois fois......



Titre du billet LE CABARET DES HOMME PERDUS
Posté le vendredi 13/10/2006 à 09h46 RSS signifie Really Simple Syndication

Cabaret... Cabaret... On peut rien dire, si non que on fait rire, que c’est parfois émouvant, que la pièce c'est super bien joué par les quatre acteurs-danseur-chanteurs, Denis D'Arcangelo, Sinan Bertrand, Alexandre Bonstein et Jérôme Pradon, on bien content de avoir payé pour voir une si belle comédie. L’histoire c’est cela de un garçon qu’une chasse-au-pédé il fait tombé dans une boite gay. Ici il fait son rencontre avec le destin qu’il lui propose de devenir un acteur du film porno, et nous de notre cote on reste à voir du début à la fin (et quelle fin) son chemin ses débuts, ses acclamation et à la fin sa descente et l’oubli. On n’a pas le temps de rire, de penser, on est dans un tourbillonne de plumes, de chansons, de variété…du théâtre SUBLIME que la comédie es déjà terminé … Oui je regrette, je regrette surtout de m’être empêché un standing ovation pour le superbe travail des quatre acteurs et de monsieur Christian Siméon et Jean Luc Revol… Mais je promets, je retourne&hellip


Titre du billet à VOIR sans excuses
Posté le jeudi 12/10/2006 à 19h08 RSS signifie Really Simple Syndication

KEITH HARING

13 septembre – 30 octobre 2006

Galerie Jerome de Noirmont

36-38 Avenue Matignon

75008 Paris

Communiquè de presse

Après trois expositions personnelles thématiques en hommage au grand artiste américain disparu en 1990.

Figure emblématique de la scène artistique new-yorkaise des années 80, Keith Haring incarne avant tout l’artiste « populaire », celui pour lequel l’art est destiné à tout le monde et doit s’exprimer partout. Il peignait sur des murs, sur des bâches, des toiles goudronnées, des objets ou des éléments de décoration, sur du cuir, du béton, du plastique comme du métal, donnant ainsi naissance à un art multiforme, avec des œuvres très diverses. Il voulait créer une iconographie à la signification universelle, au travers d’œuvres identifiables et compréhensibles par tous. C’est ainsi qu’il définit la figure du Radiant Child, une silhouette humaine simplifiée à l’extrême, qui incarne la vie, l’énergie, la joie et l’espoir pour le futur, reconnue aujourd’hui par tous comme la « marque » Haring. Les gens comprennent mon oeuvre, qui se lit comme un livre d’images. Je donne des figures simples, mais en même temps complexes, comme des idéogrammes. Haring utilise des symboles simples et explicites, toujours les mêmes tout au long de ses 12 ans de production artistique : le chien (la nature), les soucoupes volantes (un pouvoir élevé), les ordinateurs et télévisions (la technologie déshumanisante), les bâtons (instruments du pouvoir), les serpents (l’énergie ou la menace), les pyramides (civilisation et tradition anciennes), Mickey Mouse (la culture populaire). La pièce principale de l’exposition est une importante peinture murale (2,7 m x 4,2 m) réalisée en 1986 sur un mur de la boutique parisienne Jouets & Cie, montrée une seule fois jusqu’à présent, lors de la rétrospective The Keith Haring Show à la Fondation Triennale de Milan en 2005. Une dizaine d’œuvres sur papier seront présentées, dont certains Subway drawings, ces dessins à la craie blanche sur papier noir réalisés dans le métro de New York dès 1981, et d’autres dessins. Toujours créées dans un style très graphique, ces œuvres expriment ses réactions face à l’évolution de la société contemporaine. On verra également des dessins réalisés par Keith Haring lors des 24 heures du Mans 1984. Cet ensemble sera complété par The Blueprint Drawings, série complète de 17 sérigraphies sur papier achevée début 1990, peu avant sa mort. Initiée en 1985, la sculpture constitue un développement logique de l’art de Haring et s’apparente à une mise en forme tridimensionnelle et colorée de ses silhouettes aux contours épurés. Nées pour la plupart de mouvements empruntés à la danse, ces figures semblent « gelées » par une lumière stroboscopique, tel le Self-Portrait (1989). Malgré leur graphisme simple, elles sont issues d’une conception complexe, avec un équilibre très étudié en termes de volumes et de poids, comme le montre Julia (1987).  Le mobilier de Keith Haring répond à ce désir d’inscrire l’art partout et dans tous les moments de la vie. Quand Haring découvre le dessin dans le plâtre en 1989, il s’enthousiasme pour ce medium. Plusieurs pièces seront achevées, dont les plateaux de la Dining Table et de la Coffee Table, toutes deux de 1989, éditées en bronze à patine colorée et marqueterie d’étain.


Titre du billet Paola & Chiara
Posté le jeudi 12/10/2006 à 11h59 RSS signifie Really Simple Syndication

Paola e Chiara ce sont deux chanteuses italiennes, deux sœurs qu’elles ont commencées avec des chansons pas très intéressantes, on peut dire qu’elles ont bien évoluée.....
Wow ! Je suis resté flashés sur la vidéo à eux et surtout sur la vidéo de deux mecs, une sublime reprise de un génie !!!







Posté le dimanche 08/10/2006 à 17h28 RSS signifie Really Simple Syndication

# GAYDAY 2006 # Paris, juillet 2006 UN EVENEMENT UNIQUE : LE GAYDAY A DISNEYLAND RESORT PARIS LE 7 & 8 OCTOBRE ! TOUT LE WEEK-END : FETES ET SURPRISES SONT AU RENDEZ-VOUS DANS LE ROYAUME MAGIQUE ET LES STUDIOS DISNEY


 GayDay à Disneyland Paris est de retour le samedi 7 et dimanche 8 octobre 2006 ! 


 Véritable institution au Walt Disney World en Floride depuis 16 ans et réunissant plus de 300.000 personnes, les GayDays permettent aux lesbiennes et aux gays ainsi qu’à leur famille de se retrouver et de faire la fête durant tout un week-end dans un cadre exceptionnel et magique.


Il y a deux ans, la première édition officielle du GayDay à Disneyland Resort Paris avait déjà réuni plus de 3.000 personnes et de nombreuses guest stars de la communauté.


Très bientôt, la mise en ligne du site du GayDay à Disneyland Resort Paris vous donnera plus de renseignements sur le programme du week-end.


Vous trouverez également sur le site davantage d’informations sur les offres exclusives de billetterie et d’hôtellerie qui sont mises à la disposition des visiteurs pour ce week-end. Cette année, pas un dress code mais une couleur dominante : le rouge !


Rendez-vous dès septembre 2006 sur le site de GayDay Disneyland Resort Paris 2006 : http://www.gayday.fr


GayDay 2006 – 7 & 8 Octobre 2006 Disneyland Resort Paris Contact NOVENCIO contact@gayday.fr 01 46 12 41 30


ETRE-là... normal!


Titre du billet JUMMMMP
Posté le jeudi 05/10/2006 à 19h49 RSS signifie Really Simple Syndication

le nouveau video de Maddy



Posté le mercredi 04/10/2006 à 08h54 RSS signifie Really Simple Syndication

DALIDA

Posté le mercredi 04/10/2006 à 08h57 RSS signifie Really Simple Syndication

Boutique Sandie , 23 rue Berger 75001 Paris (métro Châtelet-Les Halles) à 2 pas du forum des Halles, Boutique face à la sortie porte Berger. Dans cette boutique , créations sur votre demande de n’importe quel dessin en cristal, l’opportunité d’avoir que pour vous une création unique à des prix raisonnable, une visite dans ce petit coin s’impose ! Découvert par hasard , sera un point rendez vous de mon tour-shop .… Ce t-shirt souvenir de confession tour = 149€ … la t-shirt "OFFICIEL"de confession-tour était à 60€ (en coton blanc, normal, nulle)


In questa piccola boutique , accanto a “Les Halles” potete realizzare su vostra richiesta qualunque disegno in cristalli Swarowsky o in paillettes, l’opportunità di possedere un capo unico a un prezzo ragionevole, si impone una visita in questo piccolo bijou. La t-shirt del Confession Tour , pressochè unica ha un prezzo di 149€ , la tshirt "ufficiale"del Confession in cotone bianco ,normale, squallida, era a 60€....


Possibilité de devis personalisé par mail .


Site www.sandie-strass.com


Titre du billet question de jour...
Posté le mercredi 04/10/2006 à 08h24 RSS signifie Really Simple Syndication

qu'est ce que on doit penser de tous cela qu' ils payent pas le service public (metro , etc. etc.)?
Titre du billet MARIANNE JAMES : LES PEOPLES
Posté le mercredi 04/10/2006 à 08h19 RSS signifie Really Simple Syndication



Zut , les parole!!
Les People





Andy nous l’avait bien dit Andy Warhol
Ca y est tout le monde a envie d’être une idole
Un quart d’heure à la télé avec du bol
Enfin la célébrité on dit PEOPLE
Les palaces les délices les parasols
Les petits mots qu’on te glisse sur des bristols
Ca te fait rêver les stars du Rock and Roll
Ca te fait rêver la vie de Kidmann Nicol


Refrain 1:
Les people (Oh les people)
Ont des têtes de gondoles
Chantent chantent comme des casseroles
Les people (Oh les people)
Dansent dans la neige et l’alcool
Ils sont tous devenus folles


Andy nous l’avait bien dit Andy Warhol
Ca y est tout le monde a envie d’être une idole
Plus besoin d’être Ringo ou John ou Paul
Il y a des stars à gogos on dit People
Une vie au bord de l’eau en sex-symbol
De Milan à New Delhi dans les nuits folles
Ca te fait rêver de voir depuis ta Rolls-royce
Tous les regards dans le noir comme des lucioles

Refrain 1

+Refrain 2 :
Les people (Oh les people)
Sont des enfants de people
Qui s’ennuient quand ils picolent
Les people (Oh les people)
Ca sourit et ça racole
Ca vieillit et ça s’affole

« Moi c’ que j’veux c’est devenir célèbre, je veux être une STAR »
« Hi Britney »
« My name is James, Marianne James”

Marcher dans la lumière sans jamais regarder derrière glisser glisser
Briller de la tête aux pieds sur des pages de papier glacé glacé

Mais… Refrains 1 et 2

Mais les people x3

Hahahahaha !!!!
Titre du billet a latin dream.... Miguel Angel Munoz W espana
Posté le mardi 03/10/2006 à 08h59 RSS signifie Really Simple Syndication


Titre du billet Grand Corps Malade
Posté le mardi 03/10/2006 à 09h01 RSS signifie Really Simple Syndication



J'voudrais faire un slam pour une grande dame que j'connais depuis tout petit
J'voudrais faire un slam pour celle qui voit ma vieille canne du lundi au samedi
J'voudrais faire un slam pour une vieille femme dans laquelle j'ai grandi
J'voudrais faire un slam pour cette banlieue nord de Paname qu'on appelle Saint-Denis
Prends la ligne D du RER et erre dans les rues sévères d'une ville pleine de caractère
Prends la ligne 13 du métro et va bouffer au McDo ou dans les bistrots d'une ville pleine de bonnes gos et de gros clandos
Si t'aimes voyager, prends le tramway et va au marché. En une heure, tu traverseras Alger et Tanger.
Tu verras des Yougos et des Roms, et puis j't'emmènerais à Lisbonne
Et à 2 pas de New-Deli et de Karashi (t'as vu j'ai révisé ma géographie), j't'emmènerai bouffer du Mafé à Bamako et à Yamoussoukro
Et si tu préfères, on ira juste derrière manger une crêpe là où ça sent Quimper et où ça a un petit air de Finistère
Et puis en repassant par Tizi-Ouzou, on finira aux Antilles, là où il y a des grosses re-noi qui font « Pchit, toi aussi kaou ka fé la ma fille ! »
Au marché de Saint-Denis, faut que tu sois sique-phy. Si t'aimes pas être bousculé tu devras rester zen
Mais sûr que tu prendras des accents plein les tympans et des odeurs plein le zen
Après le marché on ira ché-mar rue de la République, le sanctuaire des magasins pas chers
La rue préférée des petites rebeus bien sapées aux petits talons et aux cheveux blonds peroxydés
Devant les magasins de zouk, je t'apprendrai la danse. Si on va à la Poste j't'enseignerai la patience...
La rue de la République mène à la Basilique où sont enterré tous les rois de France, tu dois le savoir ! Après Géographie, petite leçon d'histoire
Derrière ce bâtiment monumental, j't'emmène au bout de la ruelle, dans un petit lieu plus convivial, bienvenu au Café Culturel
On y va pour discuter, pour boire, ou jouer aux dames. Certains vendredi soir, y'a même des soirées Slam
Si tu veux bouffer pour 3 fois rien, j'connais bien tous les petits coins un peu poisseux
On y retrouvera tous les vauriens, toute la jet-set des aristocrasseux
Le soir, y'a pas grand chose à faire, y'a pas grand chose d'ouvert
A part le cinéma du Stade, où les mecs viennent en bande : bienvenue à Caillera-Land
Ceux qui sont là rêvent de dire un jour « je pèse ! » et connaissent mieux Kool Shen sous le nom de Bruno Lopez
C'est pas une ville toute rose mais c'est une ville vivante. Il s'passe toujours quelqu'chose, pour moi elle est kiffante
J'connais bien ses rouages, j'connais bien ses virages, y'a tout le temps du passage, y'a plein d'enfants pas sages,
j'veux écrire une belle page, ville aux cent mille visages, St-Denis-centre mon village
J'ai 93200 raisons de te faire connaître cette agglomération. Et t'as autant de façons de découvrir toutes ses attractions.
A cette putain de cité j'suis plus qu'attaché, même si j'ai envie de mettre des taquets aux arracheurs de portables de la Place du Caquet
St-Denis ville sans égal, St-Denis ma capitale, St-Denis ville peu banale.. où à Carrefour tu peux même acheter de la choucroute Hallal !
Ici on est fier d'être dyonisiens, j'espère que j't'ai convaincu. Et si tu m'traites de parisien, j't'enfonce ma béquille dans l'...
J'voudrais faire un slam pour une grande dame que j'connais depuis tout petit
J'voudrais faire un slam pour celle qui voit ma vieille canne du lundi au samedi
J'voudrais faire un slam pour une vieille femme dans laquelle j'ai grandi
J'voudrais faire un slam pour cette banlieue nord de Paname qu'on appelle Saint-Denis.

Posté le lundi 02/10/2006 à 22h23 RSS signifie Really Simple Syndication

Dimanche vu “Le diable s’habille en Prada”. Pas mal le film. Sublime interprétation de Meryl Streep super détestable chef, super cynique qu’arrive à rendre ses employées des psychopathes.. Bizarre mais pas sure que cette situation n’existe pas . Par contre à la fin on ne sait pas bien si la petite fille a été toujours de la bonne cote poli…. Film à voir.


 


Domenica ho visto il Diavolo veste Prada. Non male come film,meravigliosa Meryl Streep nell'interpretazione di una capo redattrice cinica che arriva a rendere le sue segretarie quasi psicopatiche. le sue battute cariche di cinismo faranno il prossimo vocabolario delle "Gaye fashion victims". Alla fine rimane comunque il dubbio che la "piccola fiammiferaia" non sia sempre stata dalla parte "buona" Film comunque da vedere.


Posté le lundi 02/10/2006 à 21h33 RSS signifie Really Simple Syndication





JE LA CONNASSAIS DEPUIS LONG TEMPS,MAIS CE VIDEO ME PLAIT VRAIMENT à LA FOLIE....
Je sais que beacoup dit que aimer Myléne c'est debile , mais je trouve un o deux video vraiment genial , ceci par contre , on peux pas dire que c'est moche.....

Posté le samedi 30/09/2006 à 20h21 RSS signifie Really Simple Syndication

Per i nostalgici e le giovani leve , se arrivate a Parigi , una puntatina la dovete fare al Cimitero di Montmartre dove giace la Grandissima DALIDA , non bisogna per forza conoscere i suoi testi alla lettera , ma penso sia impossibile per qualunque gay dire che non la si apprezzi per i testi delle sue canzoni , per il suo modo di essere su scena , per il suo danzare.. la tomba assolutamente opulenta come il suo modo di essere su scena è visibile da dietro anche dal ponte che passa sul cimitero , ènera ,grande , come un piccolo tempio. Questo cimiteroha poi tra le altre le tombe di Michel Berger , Stendhal , Nijinsky , Alexandre Dumas , François truffaut e tanti altri ; all'entrata è possibile ottenere un pianodi visita per orientarsi..

[1 - 2 - 3]

Haut de page | Le contenu de ce blog est publié sous la seule responsabilité de son auteur fabrizio | Copyright © 2018 BlogGay
Hébergement gratuit de blogs BlogGay.com | ZeGay | RebeuGay | BlogGayvod.com | Nous suivre sur Twitter | Signaler un abus